MONOTYPE

" Je déposais un majestueux rouleau sur le coin de la table, Quand tout fut prêt, la planche mise sur la presse, le papier appliqué sur la planche, Degas dit : «  Quelle minute angoissante ! Roulez ! Roulez !... " Bartholomé

Isabelle MF Monotype.png

Travaux d'élèves : Isabelle

MONOTYPE

Le monotype ouvre une porte sur l'expression spontanée dans le monde de l'imprimerie.Ludique et inventif, il permet de découvrir un monde de rêve.

Difficile à catégoriser, le monotype n’a jamais été reconnu à sa juste valeur dans le monde de l’art, Il est souvent considéré comme une discipline intermédiaire entre la peinture et la gravure.

 

Il s’agit d’un procédé d'impression qui ne permet pas de faire plusieurs épreuves identiques.

L'encre typographique ou autre matériel de peinture sont étalés sur un support non poreux comme du verre, du métal, du plexiglas ou de l'argile.  La main trace à l’aide d’un crayon, d’une spatule, d’un pinceau ou de tout autre outil un sujet sur le support encré. La plaque est ensuite passée sous presse ou juste sous la pression des mains avec un papier ou un tissu qui reçoit l'épreuve.  

Un deuxième tirage est souvent possible même si le résultat est complètement différent du premier tirage. C’est la raison pour la quel le monotype ne peut être numéroté, car, comme son nom l'indique, son tirage est unique.