BETTINA

La rêveuse amoureuse.

bettina.jpg

Je suis née un jour d’hiver dans la région de la Ruhr, quelque part en Allemagne, d’un père fragile du cœur, graphiste et photographe et d’une mère le cœur sur la main, « multi-talents » au quotidien, même le dimanche. Elle mène sa barque comme plein de femmes de cette génération.

Après une enfance, je dirais plutôt heureuse, une adolescence à bicyclette dans un village qui s’appelle « Willich » (traduire : je veux ), je suis partie pour des études de  « Communication Visuelle » à Aix-la-Chapelle.

Mon rêve était devenir illustratrice.

La réalité après les années d’étude ne s'est pas présentée toujours en forme de rêve, par moments c’était même cauchemardesque (…), mais il me semblait que j’étais toujours sur la bonne route.

Une rencontre amoureuse dans la ville murée d’une Allemagne encore divisée, une envie de travailler plus librement en tant qu’artiste, une sorte d’insouciance mélangée à une curiosité de la vie, me poussent à quitter mon pays pour quelques mois vers le Sud de la France. Voilà 34 ans bientôt.

Un passage à Paris, résidente dans un atelier partagé, m'amène à approfondir mes recherches personnelles dans la création artistique : les objets assemblés, le linoléum gravé, les encres dessinées sont au cœur de mes créations et le besoin de m’exprimer par la matière ne me quitte plus.

Je m’installe alors dans la région parisienne avec J.G.Quénum, photographe et sculpteur.

Les années suivantes sont pleines : naissance de nos enfants, départ dans le sud de la France, projet de création d’un lieu artistique « Kübeka » dans la maison familiale. 

Et continuité dans mes créations personnelles : le bois à sculpter, le trait du dessin comme la lumière de la peinture expriment mon âme d’artiste.

Les premières expositions personnelles et communes vont suivre dans ce lieu et ailleurs….

Puis me vient l'envie de contaminer d’autres personnes avec ma fièvre pour la création ainsi que de transmettre mes connaissances techniques. Pourquoi ne pas en faire une activité professionnelle ?  Je mets alors en route divers ateliers de peinture, sculpture et gravure pour enfants et adultes.

Un changement dans ma vie privée m'entraîne à m’installer dans un nouvel atelier « Le Garage », un lieu magique et poétique.

Il m’offre l’occasion par ses lumières de renouer avec la photographie, de bien sentir et prendre conscience des changements de saison. Je vais accueillir là régulièrement du public pour des cours et des stages.

Dans ce lieu, mon travail personnel se concentre sur le monotype, la gravure et la sculpture sur pierre tendre. Les premières impressions sur tissu apparaissent.

Grâce à un ami artiste de l’époque parisienne, je trouve un nouveau lieu qui sera mon atelier personnel, mon habitation et en même temps le lieu d’accueil pour les cours, stages et événements divers.

Un rêve devient réalité.

Atelierhaus, une nouvelle histoire

de rêve et d’amour

commence.

logo-haus.png